Restitution « étude export »

Face aux profonds changements en cours sur le marché mondial, Intercéréales a lancé, début 2019, une étude sur l’évolution des principaux déterminants de l’exportation à un horizon de 5-10 ans, qui a fait l’objet d’une restitution le 12 juin dernier.

Si la croissance de la demande de céréales en Asie fait figure d’élément déclencheur, la motivation profonde de l’étude est la volonté de la filière de s’extraire d’une position où elle subit, pour l’essentiel, la concurrence mondiale, et d’imaginer les conditions et moyens d’un ajustement du positionnement stratégique collectif à l’exportation.

Les principaux acteurs de l’exportation des céréales françaises ont participé à cette étude, dont la conduite a été confiée à Pierre Duclos (Agri Trade Consulting). Tous les maillons de la chaîne export, depuis les semenciers jusqu’aux opérateurs portuaires, en passant par les producteurs, les organismes collecteurs et les exportateurs, ont activement participé à une réflexion qui a, plus largement encore, associé des spécialistes de la recherche agronomique, du cadre réglementaire, des industries céréalières, ainsi que les équipes de France Export Céréales. Une approche multi-facette du sujet a été retenue et quatre grandes thématiques ont émergé : les fondamentaux du marché mondial et les flux origine/destination, les questions réglementaires et les attentes sociétales, le potentiel qualitatif des productions françaises, la structuration de l’offre.

De la représentation globale du marché ont découlé des besoins spécifiques en termes d’accompagnement par la promotion collective. Les contributeurs à l’étude ont ainsi abouti à une vision partagée de l’avenir, d’après laquelle les grands domaines d’action que sont la représentation institutionnelle, le retour d’information à la filière jusqu’au maillon des obtenteurs, la visibilité de l’offre sur des marchés de nature différente, ou encore la mise en lumière de la performance sociétale des céréales françaises et de la technicité de la filière, sont autant d’axes à consolider pour différencier et valoriser de manière optimale sur le marché international nos productions et notre organisation collective.