Intercéréales investit de nouveaux domaines de connaissances et s’ouvre aux sujets en lien avec la consommation, la santé et la nutrition

En partenariat avec le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc), Intercéréales a récemment évalué la place des céréales et produits céréaliers dans l’alimentation des Français. 

Sur la base de la dernière étude barométrique du Crédoc sur les « Comportements et consommations alimentaires en France», ont été analysés : le panorama de la consommation en général, la consommation de produits céréaliers (blé tendre : biscuits, pâtisseries, pain, pizzas… – blé dur : pâtes, semoules – rizorge : bière – céréales du petit déjeuner – maïs : biscuit apéritif, polenta – sarrazin : galettes – quinoa) selon les lieux et occasions de consommation  et enfin leur contribution aux apports nutritionnels de la population française.

Les premiers résultats, présentés lors du Webinaire organisé par Intercéréales, le 10 septembre dernier, font apparaître que :

  • 63% des produits céréaliers consommés par les adultes sont à base de blé tendre et 22% de blé dur.

  • Les hommes consomment plus de produits céréaliers que les femmes.

  • La consommation de produits à base de blé dur et de riz est la plus importante chez les 15-24 ans alors que celle de produits à base de blé tendre atteint son maximum chez les plus de 50 ans.

  • Bien que présents à tous les moments de consommation, les produits céréaliers sont principalement consommés au déjeuner et dîner. Les produits à base de blé dur sont consommés à 99% lors des déjeuners et dîners alors que la consommation des produits à base de blé tendre est répartie sur toutes les occasions de consommation (les déjeuners et dîners représentent 60% des consommations). Les produits céréaliers sont consommés à 16% hors domicile.

  • Les produits céréaliers apportent plus de 20 % de l’énergie (Pour un homme adulte, l’apport conseillé en énergie est, en moyenne, de 2 400 à 2 600 calories par jour, selon l’activité. Pour une femme adulte, il est de 1 800 à 2 200 calories).

Les résultats de ces travaux, auxquels est associé Passion Céréales, feront prochainement l’objet d’une communication ad-hoc.

En matière de santé et de nutrition, la récurrence et l’amplification des problématiques santé en lien avec l’alimentation a conduit Intercéréales à se saisir de ces sujets au regard de la consommation de produits céréaliers (pain, semoule, pâtes, riz…). Un programme triennal, auquel sont associés Arvalis et Passion Céréales, est en cours de réflexion. Cette démarche a pour objectif de donner à la filière une voix experte et responsable sur les questions de santé et nutrition, de contribuer à faire progresser la connaissance et de s’inscrire dans une démarche de progrès. Les 1ers travaux seront lancés en octobre 2020.

 

Contact pour en savoir plus : Valérie Mousquès-Cami [vmousques-cami@intercereales.com]