DON T2 / HT2 : Evolution de la réglementation sanitaire des céréales

La Commission européenne a lancé au cours du mois d’août jusqu’au 15 septembre une consultation des organisations professionnelles sur deux projets d’évolution réglementaire concernant les mycotoxines dans les céréales et les produits céréaliers à destination de l’alimentation humaine : l’un concerne l’abaissement (de 20% à 35%) des limites maximales réglementaires en DON, l’autre l’instauration de nouvelles limites réglementaires sur les toxines T2 &HT2. Intercéréales, en concertation avec ses membres, et en s’appuyant sur les travaux récents conduits par ARVALIS-Institut du végétal a préparé une position en réponse à cette consultation.  Si la santé publique est une priorité pour la filière, celle-ci demande le maintien de la réglementation en vigueur (limites actuelles en DON, recommandations pour les toxines T2 et HT2). Les projets d’évolution réglementaire semblent inapplicables en l’état, compte-tenu du contexte général, incluant des facteurs de variations de plus en plus importants. Ces projets auraient des impacts considérables sur les marchés les années à forte pression sanitaire en réduisant considérablement les volumes pouvant être utilisés dans la chaîne alimentaire.

La Commission organisera prochainement un forum d’échanges où les organisations professionnelles pourront présenter leurs positions respectives. Elle devrait faire de même d’ici la fin de l’année (consultation des organisations professionnelles puis forum) concernant la législation pour ces mêmes toxines dans les matières premières et aliments pour animaux.

 

Contact pour en savoir plus : Bruno BARRIER-GUILLOT [bbarrier-guillot@intercereales.com]