Actions du département des relations internationales

Afin de soutenir les exportations de la filière céréalière française et de convaincre les acheteurs et utilisateurs de céréales et de farine des pays importateurs de faire le choix des produits français, le département des Relations Internationales d’Intercéréales assure les actions de promotion à l’international.

Le département des Relations Internationales d’Intercéréales est au service des différentes familles de l’interprofession : producteurs, organismes stockeurs, exportateurs. Sa mission consiste non pas à vendre des céréales, mais à faire connaitre et mettre en valeur l’origine française, de façon à consolider les marchés existants ou à en développer de nouveaux, en faisant ce que les sociétés de négoce ne savent ou ne peuvent pas faire. Son rôle est donc à la fois distinct et complémentaire de celui des sociétés de négoce.

Pour assurer ce rayonnement des céréales françaises à l’étranger, Intercéréales dispose de bureaux à Pékin, à Casablanca, au Caire et à Alger. Cette implantation permet également de capter des informations sur l’évolution des attentes des clients et des marchés mondiaux.

Ambassadeurs des céréales françaises vers les clients à l’export

 

L’exportation de céréales est d’une importance vitale pour la filière céréalière. Mais contrairement au marché national, relativement captif, les marchés à l’export notamment sur pays tiers, sont totalement ouverts et font l’objet d’une concurrence acharnée entre les différentes origines. Le programme de promotion comprend dorénavant l’information vis à vis des partenaires de l’Union Européenne, si bien que le programme couvre maintenant l’ensemble des champs à l’international.

L’action d’Intercéréales est historiquement ciblée vers les pays hors de l’Union européenne, ce sont aujourd’hui des marchés en croissance qui continuent à se développer, et où il n’y a pas de rapports directs entre les organismes stockeurs et les utilisateurs à destination. Alors que les transformateurs européens se tournent d’abord vers les origines intracommunautaires, dans les pays tiers, toutes les origines sont depuis toujours potentiellement en compétition.

La globalisation des marché des céréales et l’évolution des aspects concurrentiels placent l’origine française dans un nouveau contexte face à ses marchés traditionnels. Les effets successifs de la récolte 2014 et de la récolte 2016 ont renforcé les parts de marché de la Baltique, de la Mer Noire et de l’Amérique du Sud sur l’ensemble du bassin méditerranéen et du continent africain. Au-delà de la compétitivité de la filière céréalière dans son ensemble, enjeu majeur des temps futurs, se pose la question de l’ajustement de la promotion à l’international.
Les attentes de la filière (Producteurs, Collecteurs, Exportateurs, Transformateurs) vis-à-vis de la promotion à l’international évoluent. Une mission appelée « Export, prospective et promotion » a démarré au cours sur l’exercice 2018-2019. Elle permet de redéfinir le cadre de travail, les couples pays produits à privilégier, et l’argumentaire en faveur de l’offre française. Cette mission est conduite en cohérence avec les objectifs du plan de transformation de la filière céréalière. Le programme de promotion à l’international évolue au regard des résultats de cette étude.

L’objectif est d’affirmer, au-delà des clients traditionnels, la place de la France en tant que grand pays exportateur de céréales. Intercéréales mène ainsi des actions auprès des prospects afin d’identifier les demandes en quantité et en qualité et les contraintes des différents acheteurs.

Ambassadeurs de nos clients auprès de la filière française


La mission d’Intercéréales est également d’informer les producteurs, les collecteurs (coopératives et négoces) et leurs organisations sur les besoins actuels et futurs de nos clients, en quantité et en qualité, et sur les menaces et opportunités pour nos exportations, compte tenu de la concurrence ; de faire savoir comment sont perçues nos céréales, les forces et les faiblesses de l’offre française ; de communiquer sur les voies d’adaptation nécessaires pour conserver les clients actuels et conquérir de nouveaux marchés.

actions vers les clients

 Séminaires de présentation de la filière et de l’offre française

 Diffusion par les bureaux de FEC de lettres d’information et circulaires en langue locale pour leurs zones respectives :  informations sur la production, la qualité et les marchés des céréales françaises

 Accueil de délégations étrangères en France

 Coopération technique avec les organisations professionnelles, les opérateurs et les Offices d’Etat : envoi d’experts et organisation de formations

 Etude et prospection de nouveaux marchés…

actions vers les producteurs et la filière

 Sensibilisation aux enjeux de l’export

 Diffusion de notes, mémos et fiches pays sur nos clients et nos compétiteurs

 Journée export annuelle pour la filière française

 Participation aux groupes de travail de la filière pour orienter la production

 Accueil de délégations françaises à destination

 Participation à la communication de la filière avec et vers les responsables politiques français…

Quelques chiffres

Pour exemple, les actions d’Intercéréales en 2019/2020, ont concerné 30 pays

notes à destination de la filière française
missions à l'étranger
séminaires à l'étranger
délégations étrangères accueillies en France
interventions à destination de la filière française
actions de formation ou missions d'experts
notes diffusées à nos partenaires et clients étrangers
salons à l'étranger